La réponse électronique en marchés publics

La réponse électronique est devenue obligatoire en 2010 pour les marchés de fournitures et de services informatiques supérieurs à 90 000 euros, et elle peut être imposée par l’acheteur public depuis 2012 pour tout marché dépassant ce montant.

A cause de ce contexte mais aussi parce que la dématérialisation représente pour les entreprises une économie substantielle de moyens et un gain en temps important, la maîtrise des nouvelles pratiques qu’elle induit est aujourd’hui un enjeu majeur pour les organisations qui souhaitent rester compétitives.

  1. Tour d’horizon de la dématérialisation des procédures d’achat public ?
  2. Le contexte réglementaire de la dématérialisation des marchés publics
  3. Le certificat de signature et la signature électronique
  4. Comment organiser la dématérialisation de ses candidatures et offres ?
  5. Démonstration
  6. Cas pratiques / exercices et simulations
  • Type : formation ou télé-formation
  • Durée : 1 jour (minimum de 7 heures) / 5 modules d’1h30
  • Lieu : intra-entreprise ou internet/webinar
Cette formation s’adresse à toute personne du secteur privé en charge de la réponse aux appels d’offre publics.
  • Disposer d’une approche méthodologique efficace pour organiser en amont sa dématérialisation.
  • Savoir utiliser le certificat de signature électronique.
  • Savoir utiliser les différentes plateformes de dématérialisation (profils d’acheteurs).
  • Etre en capacité de soumissionner si la réponse électronique est obligatoire.
La connaissance de la procédure de réponse à un appel d’offre est un pré-requis, des notions de bureautique élémentaire et de navigation internet sont un plus.