L’intelligence, meilleur atout des organisations

L’intelligence, meilleur atout des organisations

Une économie en rupture

Economie mondialisée, révolution technologique permanente et crise économique récurrente, rupture énergétique et crise écologique, mutation du modèle capitalistique*, émergence d’une économie de la connaissance fondée sur les nouvelles technologies, émergence d’une économie verte … Pour évoluer dans ce monde devenu global, multi-dimensionnel et instable, l’intelligence demeure le meilleur atout des organisations.

Un monde en transformation

L’évolution de la réglementation (modernisation de l’administration et harmonisation européenne), l’évolution du cadre normatif (OMC, Union Européenne, filières professionnelles) et surtout celle, en constante accélération, des technologies de l’information, sont autant de facteurs qui conduisent les professionnels à une remise en question permanente de leur organisation et de leur pratique.

Une réalité devenue complexe

L’existence d’espaces numériques regorgeant de ressources fonctionnelles ou informationnelles toujours plus riches et nombreuses place les entreprises face à de nouveaux impératifs : exister et maîtriser sa représentation dans l’espace public (visibilité et e-réputation), identifier et exploiter l’information à valeur stratégique (veille commerciale, veille stratégique, veille juridique), intégrer les meilleurs pratiques et optimiser ses processus métiers (veille technologique, normative et sectorielle).

Un nouveau modèle d’organisation

Ce contexte interconnecté et dynamique impose aux organisations des changements constants : c’est pourquoi l’agilité est devenue la vertu cardinale de l’entreprise du 21ème siècle. L’organisation agile se caractérise par son interopérabilité, sa capacité à anticiper, sa réactivité et sa souplesse organisationnelle.

* vers un capitalisme cognitif ? Voir notamment à ce propos les travaux de l’économiste Moulier-Boutang